la punaise de lit connait 5 stades larvaires avant d'atteindre sa taille adulte

Les punaises de lit ou Cimex Lectularius

Bien cachées et difficile à déceler, la punaise de lit provoque par ses piqûres, des troubles du sommeil et des angoisses.

Contactez la société RADN à Albens, pour une intervention sur le secteur d’Annecy, Aix les bains, Chambéry, une partie du Bas-Bugey dans l’Ain et les Bauges.

TARIFS : en fonction du niveau d’infestation et du volume à traiter

A titre indicatif :

* Lutte thermique : à partir de 450€

* Lutte chimique : 80€ +3€/m² par passages (2 à 3 maximum)

Voici comment identifier et lutter la punaise de lit.

DESCRIPTION et IDENTIFICATION :

3 stades de développement :

Œufs : ils sont semblables à un grain de riz (blanc) de 1 à 3 mm de long et déposés en grappe de 5 à 15 œufs qui éclosent entre 7 à 15 jours

Nymphe : elle va connaître 5 stades larvaires avant d’atteindre sa taille adulte

Adulte : de 4 à 7 mm. La femelle est prête à pondre 5 à 15 œufs par jour, jusqu’à 500 au cours de sa vie.

La punaise de lit peut vivre 18 mois et même plus puisqu’elle peut se mettre en état de dormance dans certaines conditions défavorables.

De l’ordre des hémiptères, de la famille des cimidés, la cimex lectularius, appelée plus simplement punaise de lit, est un insecte nocturne qui fuit la lumière. Elle est attirée par le CO2 et la chaleur que nous dégageons et se nourrit de notre sang (insecte hématophage).

LA CHALEUR est un facteur déterminant pour son développement (optimum entre 14 et 27°C) mais aussi pour sa survie. Elle est capable de résister 20 minutes à +50°C et 48 heures à – 20°C.

La punaise de lit se nourrit exclusivement de SANG indispensable notamment pour grandir entre chaque stade larvaire.

Le temps d’un repas sanguin est compris entre 10 et 20 minutes, tous les 3 à 15 jours.

La punaise de lit peut piquer plusieurs fois au cours du même repas (jusqu’à 90 fois).

RISQUES :

A ce jour, la punaise de lit ne transmets aucun agent pathogène.

Il peut y avoir des infections en cas de démangeaisons trop sévères.

Cependant, la phobie qu’elle provoque peut amener à des troubles du sommeil et à un état de détresse psychologique.

 

TECHNIQUES DE LUTTE :

La détection canine, efficace à 80 %, est une technique complémentaire aux moyens thermiques.

1. Les moyens thermiques :

* Le FROID : avec de la neige carbonique (-78°C) ou de grandes chambres froides pour le mobilier, jusqu’à (-30°C pendant 72 heures).

* La CHALEUR : en vapeur sèche (+180°C) ou de grands caissons pour le mobilier (+60°C).

Ces techniques ont l’avantage de ne pas utiliser de produits chimiques.

2. La lutte chimique :

* Les inconvénients : le traitement chimique n’agit pas sur les œufs. Il faut donc 2 à 3 passages à 15 jours d’intervalle pour être efficace. Un temps d’attente est indispensable avant de récupérer les lieux.

* Les avantages : les résultats sont efficaces si les produits sont de qualités et correctement appliqués.

ATTENTION : La Terre de Diatomée reste un moyen écologique efficace en complément MAIS il faut absolument penser que s’il est abrasif pour les insectes, il l’est également pour nos voies respiratoires.

Dans tout les cas, il faut respecter les consignes du professionnel pour obtenir le résultat souhaité.

CONSEILS :

Utiliser un aspirateur AVEC SAC qui sera fermé puis jeté.

Laver le linge de lit et les vêtements qui le peuvent en machine à +60°C. Pour le linge délicat congeler à -20°C pendant 72 heures au moins (le plus à plat possible sans surcharger).

L’utilisation d’un sèche linge et le repassage sont des atouts supplémentaires.

Les punaises de lit se cachent dans les interstices très petits, le plus souvent à proximité de l’endroit où vous dormez ce qui rend la tâche d’éradication délicate.